© 2017 par PhanieNature

Créé avec Wix.com

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

Gatineau, QC, Canda     I        phanie.nature@gmail.com    I     (819) 208-6196 

CATÉGORIES
Please reload

Passer du temps dehors peut améliorer la mémoire, combattre la dépression et diminuer la pression: 12 preuves scientifiques

11.05.2018

 Passer du temps à l'extérieur améliorera votre santé physique et mentale 

 

Le Business Insider a compilé douze recherches qui démontrent les effets bénéfiques de passer du temps en nature. La marche, le jardinage, le camping ou le canot-camping sont donc à consommer sans limites! Voici une traduction libre des principaux éléments:

 

1. Marcher en nature pourrait améliorer votre mémoire à court terme

Par exemple, des étudiants de l'université du Michigan ont fait un bref test de mémoire. Ils ont ensuite été divisés en deux groupes: un groupe a pris une marche dans un arboretum et un autre a pris une marche sur une rue de la ville. Quand les participants sont revenus et ont fait le test à nouveau, les étudiants qui avaient marché parmi les arbres ont réussi le test avec 20% de plus de succès que la première fois. Les étudiants qui ont marché dans la ville ne se sont pas amélioré de manière consistante. 

 

2. Les effets dé-stressant de passer du temps dehors ont été démontrés

Le fait de passer du temps dehors change l'expression physique du stress sur le corps. Une étude a eu pour résultats que les étudiants qui ont passé deux nuits dans la forêt avaient un taux de cortisol - une hormone souvent utilisée comme un indice de stress - plus bas que ceux qui avaient passé ce temps en ville. Dans le cadre d'une autre étude, les chercheurs ont trouvé que les participants qui ont passé du temps en forêt avaient un rythme cardiaque et un taux de cortisol plus bas que ceux qui étaient en ville.

 

3. Passer du temps dehors réduit l'inflammation

Lors d'une étude, les étudiants qui ont passé du temps en forêt avaient un taux d'inflammation plus bas que ceux qui ont passé du temps en ville. Dans une autre, des patients âgés qui ont participé à un voyage d'une semaine en forêt ont démontré moins de signes d'inflammation. Leur niveau d'hypertension était également plus bas.

 

4. Apprécier la nature aide à éliminer la fatigue

Vous connaissez la sensation que votre cerveau ne fonctionne plus. Les chercheurs appellent cela la "fatigue mentale". Un des trucs pour vous aider à retrouver votre "énergie" mentale est d'être exposé à des environnements restaurateurs et la nature serait parmi eux. Une recherche a découvert que l'énergie mentale des participants s'était améliorée même seulement en regardant des photos de nature  - alors que les participants qui avaient regardé des scènes urbaines n'avaient pas eu cet effet.

 

5. Les expériences à l'extérieur pourraient aider à combattre la dépression et l'anxiété

Une étude a découvert que les marches en forêt étaient associées avec une diminution du niveau d'anxiété et des sauts d'humeur. Une autre étude a découvert que des marches à l'extérieur pourraient être un traitement clinique utile complémentaire aux traitements existents pour les troubles majeurs de dépression. Une analyse de 10 études a conclu que les environnements naturels améliorent l'estime de soi. La présence d'eau aurait un impact encore plus important sur les découvertes.

 

 

 

6. Être actif à l'extérieur pourrait protéger votre vision

À Taïwan, des chercheurs ont étudié deux écoles voisines où le niveau de myopie était le même. Ils ont demandé à une des écoles d'encourager l'activité physique extérieur pendant les récréations tandis que l'autre école servait de contrôle. Après un an, le taux de myopie dans l'école contrôle était de 17,65% et le taux de myopie dans l'école qui avait adopté une politique de jeux extérieurs était de 8,41%.

 

7. Passer du temps dehors diminue la pression artérielle

Après la revue de toutes ces recherches, il n'est pas surprenant que passer du temps dehors, qui implique souvent de prendre une marche, diminue aussi la pression. Une étude intensive de 280 participants au Japon a découvert qu'en plus de diminuer l'hormone de stress liée à la concentration de plus de 15%, une marche en forêt avait aussi diminué le rythme cardiaque des participants de près de 4% et le pression sanguine d'un peu plus de 2%.

 

8. Vous pourriez améliorer votre habileté de concentration

Dans une étude, certains participants ont pris une marche en forêt, d'autres une marche en ville et d'autres ont relaxé. Au retour, les participants qui ont pris une marche en nature ont mieux réussi  un test de correction d'épreuves. L'impact sur le niveau d'attention pourrait aider les enfants atteints de TDAH: les enfants seraient mieux concentrés après seulement 20  minutes dans un parc. 

 

9. Vous performeriez mieux à des tâches créatives

Une étude a découvert que des participants immergés en nature pendant quatre jours ont amélioré leurs performance en résolution de problèmes de 50%.

 

10. Du temps à l'extérieur pourrait aider à prévenir le cancer

Les recherches dans ce domaine en sont à leurs balbutiements, mais les recherches préliminaires suggère que passer du temps en nature - surtout en forêt - pourrait stimuler la production de protéines anti-cancer. Des études en Japon où les "bains en nature" sont considérés comme une forme de prévention du cancer, ont découvert que des secteurs avec un plus grand couvert forestier ont un taux de mortalité plus bas pour une variété de cancers.

 

 

 

11. La forêt pourrait aussi booster votre système immunitaire

Une revue de la recherche effectuée en 2010 à propos des effets sur le système immunitaire pour combattre des maladies bénignes tel que le rhume suggère fortement que la forêt aurait un lien positif sur le système immunitaire - même si les chercheurs reconnaissent que plus d'études sont nécessaires.

 

12. Enfin, avec tout ça, le temps passé à l'extérieur serait associé à une diminution du risque de mort prématurée

Des espaces verts à proximité semblent particulièrement important pour les résidents d'environnements urbains selon une étude néerlandaise auprès de 250 782 personnes. Cette étude a découvert un lien étroit entre les espaces verts et la santé. Les mêmes chercheurs ont découvert qu'une grande variété de maladies étaient moins présente chez les personnes vivant à proximité d'espaces verts. Une étude récente dans le Environmental Health Perspectives a découvert un lien similaire: une meilleure exposition à la verdure était associé à une diminution de 12% du taux de mortalité. L'amélioration la plus notable était lié à la réduction du risque mortalité dû au cancer, aux maladies des poumons et des reins.

 

Pour lire l'article original (en anglais) et pour les liens vers les études, c'est ici

 

C'est le temps d'apter vos ami(e)s avec toutes ces belles recherches!!

 

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Please reload